Atelier sur le renforcement de la protection des enfants migrants à Nouakchott

Madar/Nouakchott/01-12-2023

Renforcer la protection des enfants en Mauritanie en appuyant les autorités à appliquer le cadre légal d’une manière inclusive adaptée aux enfants pour améliorer les solutions de prise en charge alternative disponibles pour les enfants en Mauritanie. Tel est l’objectif d’un atelier de renforcement de la protection des enfants migrants en Mauritanie. Cette rencontre est organisée par le ministère de l’Action Sociale de l’Enfance et de la Famille, en collaboration avec l’Union européenne et l’Organisation Internationale pour la Migration (IOM), ce jeudi à Nouakchott.

Le secrétaire général dudit ministère, a indiqué dans son allocution, que la question de l’enfance a de par le passé intéressé nombreux penseurs et juristes. Elle faisant l’objet d’importantes études et recherches qui ont démontré la nécessité d’y investir davantage, notamment, de la part des parents, des responsables administratifs et des organismes civils. Il a ajouté que le programme que le gouvernement Mauritanien accorde une attention particulière aux groupes les plus vulnérables, en particulier, les enfants. Avant de souligner que son département s’efforce d’offrir des conditions appropriées pour la sécurité, la protection et l’éducation des enfants, ce qui s’est traduit par la mise en œuvre d’une politique nationale axée sur le développement de la petite enfance et l’élargissement de l’offre d’éducation préscolaire en travaillant en étroite collaboration avec plusieurs secteurs gouvernementaux et des organisations de la société civile.

Quant au représentante résidente de l’Organisation internationale pour la Migration en Mauritanie, elle a félicité la Mauritanie pour la mise en place des politiques inclusives au niveau national pour la protection des enfants, conformément à ses engagements internationaux par rapport aux droits de l’enfant.

Pour sa part, la chargée de coopération de l’Union européenne en Mauritanie, par intérim, a mis l’accent sur la situation migratoire actuelle qui selon elle, nécessite une mobilisation renforcée de tous les acteurs impliqués. Ce programme revêt une importance vitale dans la recherche de solutions réelles pour répondre à ces défis complexes a-t-elle ajouté avant d’indiquer que les autorités mauritaniennes intervenant dans ce domaine, seront confrontées à des défis importants susceptibles d’affecter la capacité collective à garantir l’accès à une protection adéquate aux soins nécessaires et aux solutions durables pour les enfants migrants non-accompagnés en Mauritanie.

A noter que ce projet a pour but de doter les travailleurs des connaissance et outils nécessaires pour soutenir les enfants sans encadrement parental et les familles d’accueil pour identifier et assister les enfants à risque de tomber dans le crime de la traite. Notamment pour identifier ceux qui sont déjà des victimes et qui doivent être récupérés et assistés.

Fatimata DEH

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img