À Gaza, de « violents combats » en cours avec l’armée israélienne, selon le Hamas

MADAR/Nouakchott/Le 28-10-2023

Le Point – Au 21e jour du conflit au Proche-Orient, l’armée israélienne a encore intensifié ses bombardements sur la bande de Gaza, coupée du monde par l’interruption des réseaux téléphoniques et d’Internet.

L’armée israélienne va « étendre ses opérations terrestres » vendredi soir dans la bande de Gaza, a déclaré son porte-parole Daniel Hagari, au moment où le territoire palestinien est soumis à d’intenses bombardements israéliens. De « violents combats » ont éclaté en fin de soirée, a annoncé le Hamas.

Tsahal avait mené, ce vendredi matin, un « raid ciblé dans le secteur central de la bande de Gaza », épaulée par « des chasseurs et des drones », visant des objectifs du Hamas.
Sitôt annoncée l’intensification très forte des frappes sur Gaza vendredi soir, des Palestiniens de Cisjordanie occupée sont descendus crier leur colère contre Israël dans les rues de Jénine, de Ramallah, de Naplouse.

Depuis le début des frappes israéliennes sur la bande de Gaza, la tension monte en Cisjordanie, avec des manifestations de soutien à Gaza et de nombreuses opérations de l’armée israélienne, qui ont entraîné la mort de plus de cent Palestiniens, selon les autorités palestiniennes.

L’Assemblée générale de l’ONU a réclamé à une large majorité une « trêve humanitaire immédiate », au 21e jour de la guerre entre Israël et le Hamas. La résolution non contraignante, fustigée par Israël et les États-Unis qui ont dénoncé l’absence de mention du Hamas, a recueilli sous les applaudissements 120 votes pour, 14 contre, et 45 abstentions, sur les 193 membres de l’ONU.

 

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img