Boghé : ouverture d’une formation sur les techniques de culture des fourrages verts

Madar/Nouakchott/16-12-2023

Dans la wilaya de Brakhna a débuté ce vendredi les travaux d’une session de formation sur les techniques de culture des fourrages verts en Mauritanie dans la ville de Boghé. Cette rencontre, organisée par le Projet de Développement des Fourrages Verts du ministère de l’Agriculture, en collaboration avec le Centre de Formation des Producteurs Ruraux de Boghé, a pour objectif d’informer les bénéficiaires sur les techniques de production, de conservation, d’intensification et de valorisation du fourrage vert ainsi que sur les machines et équipements utilisés pour sa culture. Cette rencontre a réuni 24 producteurs de fourrages issus des wilayas du Gorgol, du Brakna, du Guidimakha et du Tagant pour une durée de cinq jours. Qui seront formés aux différentes techniques de culture, de transformation, de conservation et de valorisation des cultures fourragères, en plus de les former sur les équipements qui seront distribués sur 27 sites de culture fourragère.

La session de formation est supervisée par le Hakhem de la ville de Boghé, qui dans un mot pour la circonstance, a précisé que l’élevage est l’un des piliers les plus importants de l’économie nationale. Mais qui a connu des problèmes dus au changement climatique et à la faible pluviométrie, ce qui a affecté négativement l’état général des pâturages. Avant d’ajouté que l’état Mauritanie, conscient de ce fait, a intégré dans ses engagements (Taahoudaty) le développement et la promotion de la culture fourragère.

Le coordonnateur national du projet de développement fourrager, a expliqué que cet atelier incarne l’entrée effective de la culture fourragère dans le système national de production agricole. Il a ajouté que cette culture a été inscrite dans les engagements du gouvernement. Et ce, dans le but de créer des pôles de production fourragère dans plusieurs régions du pays.

Quant au maire de Boghé, il a mis l’accent sur la spécificité de sa commune dans le domaine de la culture fourragère. Il a souligné l’importance des capacités agricoles et animales de la municipalité et l’attente des agriculteurs d’exploiter de grandes superficies pour la culture du fourrage vert.

Cette rencontre a vu la participation de plusieurs personnalités œuvrant dans ce secteur.

Fatimata DEH

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img