Burkina : après Niamey, l’opposant ivoirien Soro à Ouaga chez le capitaine Traoré

MADAR/Nouakchott/Le 23-11-2023

L’ancien Premier Ministre et ancien Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Kigbafori Soro, a été reçu en audience, hier mardi à Ouagadougou, par le président de la transition burkinabé, le capitaine Ibrahim Traoré. La semaine dernière, l’opposant ivoirien qui a annoncé la fin de son exil, était à Niamey où  il s’est également entretenu avec les autorités militaires de la transition.

Comme dans la capitale nigérienne, le tapis rouge a été déroulé à Guillaume Soro qui a rallié Ouagadougou à partir de Bamako, à bord d‘un jet privé d’une compagnie battant pavillon marocain. Après son entretien avec le président de la Transition, l’opposant ivoirien a indiqué fouler le sol du Burkina Faso avec beaucoup d’émotions car, a-t-il dit, « j’ai été cinq ans durant loin du continent africain, en exil ».  Guillaume SORO a également déclaré que « c’est tellement saisissant de voir que je peux fouler, à nouveau, le sol du Burkina Faso, grâce à un gouvernement militaire, là où, les gouvernements prétendument démocratiquement élus ont refusé de reconnaître le droit du citoyen que je suis, du ouest-africain que je suis ». C’est pour cela, a-t-il dit, qu’il tient à exprimer sa gratitude à l’endroit des autorités et du peuple burkinabè.

« J’ai rencontré le Président de la Transition ; j’ai été impressionné par sa grande vue des questions sous régionales », a fait savoir l’ancien leader estudiantin et ex chef rebelle qui a ajouté  avoir bénéficié des conseils du Chef de l’Etat sur la nécessité de consolider la paix et la réconciliation dans la sous-région.

Dans sa déclaration à la presse à l’issue de l’audience, il s’est aussi réjouit de voir que le Burkina Faso bénéficie d’un leadership « éclairé ». Guillaume Soro a ainsi félicité le gouvernement et le peuple du Burkina Faso pour la capacité de résilience face aux groupes armées terroristes. « Vous menez un combat intense, important contre le terrorisme dans votre pays », a estimé le président du parti ivoirien Génération des Peuples Solidaires (GPS)

Actuniger.com

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img