Burkina Faso : le Capitaine Ibrahim Traoré veut  »réhabiliter » le drapeau national, le premier ministre

Nouakchott / Madar / 23-10-2023

Le chef de l’État, le capitaine Ibrahim Traoré est venu pour redonner au drapeau national, les vertus qu’il avait perdues dans les cœurs et les comportements des Burkinabè, a affirmé lundi, le Premier ministre Me Apollinaire Kyelem de Tambèla.

« Le régime de la Transition avec le capitaine Ibrahim Traoré, est venu pour redonner au drapeau, les vertus qu’il l’avait perdues dans les cœurs et dans les comportements. Il veut marquer une rupture entre un passé récent et un futur que nous voulons construire. Il s’agit de jeter les bases d’un Burkina nouveau », a soutenu lundi, le Premier ministre Me Apollinaire Kyelem de Tambèla. Le chef du gouvernement s’exprimait à la Primature, lors de la journée consacrée au drapeau national, en marge de la semaine nationale de la citoyenneté.

« Le drapeau actuel est un produit de la Transition sankariste (1983-1987). Il symbolise la rupture avec un passé (colonial, ndlr ) de résignation pour un présent et un futur de participation, d’engagement et de prise de conscience individuelle et collective», a dit le chef du gouvernement.

Me Apollinaire Kyelem de Tambèla a rappelé que « le vert de l’actuel drapeau, traduit la richesse de la nature qu’il faut préserver par le sacrifice du sang rouge pour que rayonne l’étoile jaune de la prospérité pour un avenir radieux ».

Le Premier ministre a invité les Burkinabè épris de justice et de bonne gouvernance, à défendre la Transition en cours, pour qu’elle puisse mettre en œuvre les réformes nécessaires à la refondation de l’Etat et de la société.

«Le drapeau que nous célébrons n’a pas été défendu quand l’adversité sous toutes ses formes s’est dressée contre eux. Cela doit servir de leçon à tous. C’est alors que nous méritons le drapeau de la révolution sankariste », a-t-il rappelé.

 

Agence d’information du Burkina

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img