Clôture des manifestations de ‘’Nouakchott, Capitale de la Culture dans le Monde Islamique 2023’’

Madar/Nouakchott/23/12/2023

AMI : Sous le Haut Patronage de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, les manifestations marquant la célébration de Nouakchott, Capitale de la Culture dans le Monde Islamique 2023, se sont achevé vendredi au Centre International de Conférence à Nouakchott.

Cette clôture intervient après que Nouakchott ait été déclarée capitale de la culture par l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) au début de cette année.

C’est ainsi que de nombreux festivals, expositions, séminaires et concours ont été organisés, dépassant la centaine d’activités, en commémoration de cette déclaration, qui a montré l’autre visage de la capitale qui a porté le flambeau de la science et de la culture, au demeurant non étranger au pays de la ‘’Ménara et du Ribatt’’.

En marge de la cérémonie de clôture de la célébration de Nouakchott, Capitale de la culture dans le monde islamique 2023, la Première Dame, Dr. Mariem Fadel Dah, a été nommée et accréditée en tant qu’ambassadrice de l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture, en reconnaissance du rôle remarquable qu’elle joue dans le domaine humanitaire (dons, soins aux enfants et aux personnes ayant des besoins spéciaux, et parrainage d’initiatives émergentes).

Dans un discours prononcé à cette occasion, la Première Dame a exprimé sa joie pour cette distinction et cet honneur, remerciant l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture, qui est considérée comme un incubateur pour le monde islamique et le porte-flambeau de l’intégration et du développement en son sein. Elle a mis en relief ce geste important, le considérant comme un hommage aux femmes mauritaniennes en reconnaissance de leur performance et de leur générosité et au- de-là des Ulémas du Bilad Chinguitt.

Pour sa part, le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, M. Ahmed Sid Ahmed Dié, a déclaré que la supervision de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, il y a un an de l’ouverture des manifestations commémorant ‘’Nouakchott capitale de la culture dans le monde islamique’’ marque son appréciation du programme pivot de l’Organisation islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture visant à mettre en évidence le facteur commun entre l’ensemble des fils de la Oumma islamique à savoir la culture arabo islamique qui constitue le lien le plus étroit entre les fils de cette grande Oumma.

Pour sa part, Mme Fatimetou Abdelmalek, présidente de la région de la capitale, a déclaré que le choix de Nouakchott comme capitale de la culture dans le monde islamique était vraiment une source de fierté pour la patrie, ainsi qu’une occasion de mettre davantage en lumière notre culture et de présenter notre patrimoine culturel, ainsi que la profondeur, la richesse et la diversité du rayonnement intellectuel du pays, dont la bannière a été portée par d’éminents érudits, juristes, penseurs et innovateurs dans divers domaines.

En ce qui le concerne, M. Mohamed Ould Sidi Abdallahi, secrétaire général de la commission de célébration de Nouakchott comme capitale de la culture dans le monde islamique, a déclaré que le lancement de cet événement au milieu d’une célébration officielle et publique était une marque verte qui a permis aux Mauritaniens d’exprimer la force des liens qui les unissent à la culture et à l’appartenance à cette patrie et de les honorer pour s’engager dans tout ce qui élève la science et la culture.

Pour sa part, Dr Salem bin Mohammed Al-Malik, directeur général de l’ISESCO, s’est félicité du grand succès de la célébration de Nouakchott, Capitale de la culture, car il s’agissait d’une saison pleine de beauté, de diversité et de richesse dans les activités et les programmes, dont le mot d’ordre est l’originalité, la littérature, la poésie, le sport et la réhabilitation des capacités des enfants, des jeunes et des femmes, dans le but de la formation professionnelle, de la formation numérique et de la prospective d’avenir.

La clôture de la conférence s’est déroulée en présence des ministres de la Santé, de l’Éducation, de l’Action Sociale et de l’Environnement, de la Commissaire à la Sécurité Alimentaire, du wali de Nouakchott- Ouest, du maire de la Commune de Tevragh Zeina, et des autorités administratives de Nouakchott- Ouest.

Source : AMI

 

 

 

 

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img