En RDC, le retrait des Casques bleus a commencé

MADAR/Nouakchott/Le 15-01-2024

Le retrait de la mission de l’ONU en République démocratique du Congo (Monusco) «a commencé», a déclaré samedi le ministre congolais des Affaires étrangères, en espérant que le processus serait achevé à la fin de cette année.Malgré ses inquiétudes sur les violences persistantes dans l’est de la RDC, le Conseil de sécurité des Nations unies a lancé en décembre le retrait anticipé et progressif de la Monusco, comme réclamé par Kinshasa.Depuis des mois, le gouvernement congolais demandait le retrait «accéléré» des Casques bleus présents dans le pays depuis 1999, les jugeant inefficaces pour protéger les civils face aux groupes armés.Lors d’une conférence de presse conjointe à Kinshasa, le chef de la diplomatie congolaise, Christophe Lutundula et la cheffe de la Monusco, Bintou Keita, ont affirmé leur volonté d’œuvrer pour un retrait «exemplaire» de la force onusienne. 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img