Evasion de Dadis & Cie, climat politique délétère: l’Ufdg montre à la junte la marche à suivre

MADAR/Nouakchott/Le 12-11-2023

L’UFDG a tenu ce samedi 11 novembre son assemblée générale hebdomadaire à son siège national de la Minière, sis à Dixinn. Au menu de ce meeting, les derniers événements ayant agité toute la Guinée, en l’occurrence la spectaculaire évasion de Moussa Dadis Camara, des colonels Moussa Tiégboro, Claude Pivi et Blaise Goumou. Ils sont tous poursuivis dans le cadre du procès en cours du massacre du 28 septembre 2009.

A cette tribune, le Responsable des fédérations du parti à l’intérieur du pays, a déclaré que ces événements sont les résultantes des frustrations qui s’accumulent actuellement. À ce malaise grandissant, Cellou Baldé exhorte le CNRD, la junte militaire au pouvoir, à organiser dans les plus brefs délais le retour à l’ordre constitutionnel. Lisez l’extrait de sa communication sur ledit sujet :

« Ce qui est important aujourd’hui, c’est de travailler pour le retour rapide à l’ordre constitutionnel. Tous les événements qui se déroulent dans notre pays sont les résultantes des frustrations qui s’accumulent. Nous l’avions dit au départ de la transition : plus elle est courte, mieux c’est, pour la Guinée, pour les autorités de la transition, pour la sérénité et aussi pour le peuple de Guinée, pour le colonel Mamadi Doumbouya. Une transition qui s’étire, une transition longue est un risque pour notre pays, nous ne le souhaitons pas.

C’est ce qu’il faut dire. Il est important que le CNRD mette à profit les 13 mois qui restent pour respecter rapidement l’article 77 de la charte de la transition. C’est-à-dire inviter la véritable force vive de la Guinée, avec à sa tête leur leader, je veux parler du président Cellou Dalein Diallo et ses collègues des forces vives. Afin que nous puissions enfin avoir un véritable dialogue, les yeux dans les yeux, comme on le dit… » a-t-il suggéré.

Guineenews

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img