Forum de Lomé sur la santé infantile : Le REMAPSEN organise des Awards avec l’appui de Plan International

MADAR/Nouakchott/Le 28-11-2023

Les lampions se sont éteints jeudi 23 Novembre sur les travaux du 1er Forum des Médias sur la Santé Infantile, la vaccination et la nutrition organisé par le Réseau des Médias Africains pour la Santé et l’Environnement (REMAPSEN) en partenariat avec l’Unicef.

La cérémonie de clôture organisée à l’hôtel Sancta Maria de Lomé s’est déroulée sous la supervision du Secrétaire Général du ministère de la Communication et des Medias représentant Mme Yawa Kouigan Porte-parole du gouvernement togolais.

Cette cérémonie a été marquée par la distribution des prix aux journalistes les plus méritants. Les prix distribués en numéraire ont été financés grâce à l’appui de l’ONG Plan International qui s’investit dans la protection de l’enfance comme cela a été souligné par Mme Awa Faly Bâ Représentante Résidente de cette ONG au Togo.

A noter qu’au cours du forum une présentation des interventions de l’organisation au Togo a été faîte. Elle a porté sur les actions menées au service des enfants et sur une étude portant sur l’évolution des crises et leurs conséquences sur les enfants et les filles, de 2013 à 2023.

A noter que le but de Plan International est d’améliorer les conditions de vie des enfants et des jeunes les plus vulnérables ainsi que celle de leur famille. L’ONG intervient dans le cadre des principes établis dans les traités internationaux.

2 prix étaient en jeu. Il s’agit du PRIX THIBAULT ADJIBODIN DES  JOURNALISTES EN ENVIRONNEMENT DU REMAPSEN, du PRIX BRIGITTE MOPANÉ DES JOURNALISTES SANTÉ. En plus du PRIX DES MEILLEURES COORDINATIONS NATIONALES DU REMAPSEN.

Ce prix porte le nom de Michel Sidibé.

Michel Sidibé ancien Ministre de la Santé et des Affaires sociales de la République du Mali et ancien Directeur exécutif de l’ONUSIDA n’est plus à présenter.

Titulaire de diplômes universitaires en économie, développement international et planification sociale, Michel Sidibé a commencé sa carrière auprès des populations touarègues dans la région de Tombouctou au Mali.

En 1982, il devient le directeur pour le Mali de l’ong Terre des Hommes.

En 1987, il dirige pour l’Organisation de l’Onu pour l’enfance (UNICEF) un programme d’immunisation au profit de 30 millions de personnes en République Démocratique du Congo. En 2001, Michel Sidibé entre à l’ONUSIDA en qualité de Directeur du département Appui aux pays et aux régions. Il organise une réforme afin de transformer « l’ONUSIDA en un programme commun mieux ciblé, plus efficace et plus efficient, capable de donner des résultats au niveau des pays ». En 2007, il est nommé directeur exécutif adjoint des programmes à l’ONUSIDA et sous-secrétaire général des Nations unies.

Succédant au Belge Peter Piot, il est nommé directeur exécutif d’ONUSIDA le 1er décembre 2008.

En 2021 il a été nommé en qualité d’Envoyé spécial de l’Union africaine pour l’Agence africaine du médicament (AMA).

Par ailleurs un prix spécial a été décerné au Président de la République du Togo, Son Excellence Faure Gnassingbé.

Les lauréats ont été primés selon des critères objectifs définis par le Jury.

Les résultats des délibérations ont été annoncés comme suit :

PRIX THIBAULT ADJIBODIN DES  JOURNALISTES EN ENVIRONNEMENT DU REMAPSEN.

1er prix : Hector Namangue, vert Togo

2ème prix: Wilfrid Diakabakana, Afrique Environnement, Congo

3ème: Cécile Goudou,  ORTB, Bénin.

PRIX BRIGITTE MOPANÉ DES JOURNALISTES SANTÉ.

1er prix : Ambroisine Mêmèdé, Savoir News, Togo

2ème prix : Idrissa Niassy, Lii Quotidien, Sénégal

3ème  prix : Madina Belemviré, Bulletin Santé, Burkina Faso

PRIX MICHEL SIDIBÉ DES MEILLEURES COORDINATIONS PAYS DU REMAPSEN

1er Prix: Le Mali

2ème Prix : Madagascar

3ème Prix : La Guinée Équatoriale

PRIX SPÉCIAL DÉCERNÉ AU PRÉSIDENT DE RÉPUBLIQUE DU TOGO, SON EXCELLENCE FAURE GNASSIMGBÉ.

L’objectif recherché par la mise en jeu de ces prix c’est de créer une saine émulation et une bonne motivation chez les journalistes du REMAPSEN qui ont la lourde responsabilité de relayer régulièrement les bonnes informations auprès des communautés cibles et des décideurs.

Bakari Gueye

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img