Genève : des opportunités de coopération entre la Mauritanie et l’UE dans le domaine de l’action humanitaire

Madar/Nouakchott/18-12-2023

« Discuter des opportunités de coopération entre notre la Mauritanie et l’Union européenne dans le domaine de l’action humanitaire au profit des réfugiés », tel est l’objectif d’une rencontre entre le secrétaire général du ministère de l’Intérieur et la décentralisation et le Directeur général adjoint de la protection civile européenne et des opérations d’aide humanitaire de l’Union européenne à Genève. Cette rencontre rentre dans le cadre de la participation de la Mauritanie aux activités du Forum mondial sur les réfugiés, accueilli par la capitale suisse, Genève, du 13 au 15 décembre.

C’est dans cette optique que le Secrétaire général a fait une présentation détaillée sur les défis liés à l’accueil d’un grand nombre de réfugiés sur le territoire Mauritanien, soulignant les efforts importants déploie depuis plusieurs années pour leur prise en charge. Il a mis l’accent sur la recrudescence notable au cours de la période récente de vagues de réfugiés et de personnes déplacées d’une part et d’immigrés illégaux d’autre part. un fait qui a rendu la situation plus compliquée et épuisant la capacité d’absorption du pays selon ses termes, en raison de la forte pression sur les ressources naturelles, sur l’emploi et sur les services et équipements publics.

Pour sa part, le responsable européen a salué la position charnière, la stabilité et la crédibilité de la Mauritanie, soulignant qu’elle bénéficie d’une attention particulière de la part de l’Union européenne. Dans le même contexte, il a expliqué que cette rencontre représente pour lui une précieuse opportunité pour mieux cerner l’ampleur des problèmes résultant du fait que la Mauritanie accueille ce nombre important et croissant de réfugiés, et les effets négatifs auxquels elle est confrontée du fait de l’immigration clandestine. Il poursuit en affirmant que les sacrifices importants consentis par la Mauritanie pour accueillir les réfugiés dans les meilleures conditions. Le responsable européen a également passé en revue les domaines et opportunités les plus importants pour redynamiser davantage la coopération entre la Mauritanie et l’Union européenne, notamment en matière d’action humanitaire. Soulignant la disposition de son organisation à mettre en lumière les efforts de la Mauritanie tant au niveau européen qu’international et à inclure le pays dans divers mécanismes pertinents, notamment le Forum pour la poursuite du dialogue sur le Sahel et l’accompagnement de la mise en œuvre immédiate des plans nationaux d’urgence.

A noter que cette rencontre a mis aussi l’accent sur la question de l’envoi prochainement d’une délégation en Mauritanie, avec pour mission l’ouverture d’un bureau spécialisé à Nouakchott en réponse à la demande de la délégation mauritanienne. Cette dernière a soumis une proposition visant à intégrer le Département européen de protection civile et d’aide humanitaire au sein de la commission supérieure paritaire récemment créée en charge du dossier de l’immigration.

La réunion a vu la participation du directeur général de l’administration territoriale, du directeur des affaires européennes au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur, du commandant de la région Ouest de la gendarmerie nationale et du directeur de la police des frontières de la Direction Générale de la Sureté Nationale.

Fatimata DEH

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img