La Mauritanie bénéficier des avantages de l’AGOA pour ses efforts pour la promotion et protection des droits de l’homme

Madar/Nouakchott/06-01-2024

Dans un communiqué, le commissariat aux droits de l’Homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile a annoncé ce vendredi que la Mauritanie a commencé à bénéficier des avantages commerciaux préférentiels des États-Unis en vertu de la Loi sur la croissance et les opportunités économiques en Afrique (AGOA). Et ce après qu’ils aient été suspendus fin 2018, en raison des faibles indicateurs des droits de l’Homme dans notre pays.

Ledit communiqué précise que les efforts déployés par le gouvernement au cours des quatre dernières années dans le domaine de la promotion et de la protection des droits de l’Homme et la réévaluation positive des indicateurs liés principalement à la lutte contre la traite des personnes ont été des éléments qui ont favorisé la levée de la suspension de ces avantages dont bénéficie la Mauritanie. Il note ainsi, que le rapport final d’évaluation a examiné les progrès globaux accomplis par le pays dans la lutte contre la traite des personnes, en passant en revue les mesures prises pour renforcer la prévention du phénomène, les mécanismes de protection disponibles, l’efficacité du suivi judiciaire, ainsi que les efforts de coopération et de coordination internationales et locales pour éliminer la traite des êtres humains.

Il est à noter que le gouvernement Mauritanien a redoublé d’efforts dans l’ensemble, en particulier en ce qui concerne l’augmentation du nombre d’enquêtes, de poursuites et de condamnations de criminels, en vertu de la loi anti-esclavagiste. Mais aussi la mise en place d’un mécanisme national d’orientation des victimes de la traite et la création d’un fonds dédié aux services au profit des victimes.

Il faut dire, que selon le communiqué que les efforts du gouvernement dans ce sens ont appréciées à sa juste valeur. Notamment la création de l’autorité nationale de lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants et son financement, ainsi que la conduite d’importantes campagnes de sensibilisation sur les lois anti-traite et anti-esclavage dans tout le pays.

A noter que la levée de la suspension de la Mauritanie du bénéfice des avantages de l’AGOA est une reconnaissance internationale de l’efficacité des efforts considérables déployés par le gouvernement pour promouvoir et protéger les droits et libertés et préserver la dignité humaine.

Dans un son mot, le commissariat adresse ses plus chaleureuses félicitations à tous les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux et au secteur privé, avant de souligner sa détermination à aller de l’avant dans la préservation de ces acquis.

Fatimata DEH

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img