L’Arabie saoudite suspend les discussions sur une possible normalisation avec Israël

MADAR/Nouakchott/Le 15-10-2023

Poids lourd du Moyen-Orient, l’Arabie saoudite a décidé de suspendre les discussions sur une éventuelle normalisation avec Israël, en pleine guerre entre Israël et le Hamas palestinien, a affirmé à l’AFP, samedi 14 octobre, une source proche du gouvernement saoudien.

Le royaume « a décidé de suspendre les discussions sur une éventuelle normalisation avec Israël et en a informé les responsables américains », a-t-elle indiqué, alors que le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, se trouve actuellement à Riyad dans le cadre d’une tournée régionale.

Les efforts menés ces derniers mois par l’administration américaine de Joe Biden pour encourager un rapprochement entre Israël et l’Arabie saoudite ont été mis en péril par la guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée le 7 octobre par une attaque surprise et sans précédent du mouvement islamiste palestinien contre le territoire israélien.

Riyad condamne le bombardement de « civils sans défense »

Au moins 1 300 Israéliens, pour la plupart des civils, ont été tués lors de cette attaque. En riposte, l’armée israélienne a mené des raids dévastateurs dans la bande de Gaza contrôlée par le Hamas, où environ 2 200 Palestiniens ont péri, la plupart des civils, dont 724 enfants, selon les autorités locales.

Vendredi, alors que des milliers de Palestiniens fuyaient le nord de la bande de Gaza après une injonction d’Israël, Riyad a affirmé rejeter « catégoriquement » tout déplacement de la population de Gaza, et condamné le bombardement de « civils sans défense ».

Après une visite de solidarité en Israël et des déplacements dans plusieurs pays arabes, Antony Blinken est arrivé vendredi soir en Arabie saoudite. Au cours de sa tournée, il a mis l’accent sur la nécessité de protéger les civils palestiniens tout en affirmant le droit d’Israël à se défendre.

Avec AFP

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img