Le Niger décide d’annuler l’accord conclu avec les États-Unis d’Amérique

MADAR/Nouakchott le 18-03-2024

Le porte-parole de la junte militaire au pouvoir au Niger, le colonel Amadou Abderrahmane, a déclaré que le conseil avait annulé avec effet immédiat un accord militaire avec les États-Unis autorisant la présence de militaires américains et d’employés civils du ministère de la Défense sur le territoire du pays.Le porte-parole de la junte militaire a déclaré dans un communiqué lu ce samedi soir à la télévision nationale : « Le gouvernement du Niger, prenant en compte les aspirations et les intérêts du peuple, décide en toute responsabilité d’annuler, avec effet immédiat, l’accord concernant le placement du personnel militaire des États-Unis et des employés civils du Département américain de la Défense sur le territoire du Niger.

Abdul Rahman a ajouté que la présence militaire américaine est illégale et viole toutes les règles constitutionnelles et démocratiques, soulignant que l’accord annulé est injuste et a été imposé unilatéralement par les États-Unis en 2012.

Cette décision intervient peu après qu’une délégation américaine dirigée par le secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines ait quitté le pays après une visite de trois jours au cours de laquelle le chef du Conseil de transition au pouvoir, Abdul Rahman Tiani, a refusé de recevoir cette délégation.

 

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img