Le Pacte Républicain est la panacée pour régler les problèmes du pays selon Ould Mouloud

MADAR/Nouakchott/Le 25-12-2023

Au cours d’un meeting populaire organisé hier après-midi à l’ancienne maison des jeunes de Nouakchott, meeting placé sous le thème : « Pacte National : voie appropriée pour trouver des solutions », le Président de l’Union des Forces de Progrès (UFP) Mohamed Ould Mouloud a déclaré devant une salle archicomble que la mise en œuvre du pacte débutera dès les premiers jours du mois de janvier 2024. L’application des clauses dudit pacte permettra de trouver des solutions aux problèmes du pays a affirmé Ould Mouloud.

Passivité des gouvernements arabes face à la Palestine

Au début de son intervention, le Président de l’UFP a rendu un hommage appuyé à la résistance et au peuple palestinien rappelant le soutien constant du peuple mauritanien à la cause palestinienne, l’UFP ayant été à l’avant-garde de ce soutien, a-t-il noté.  Ould Mouloud a fustigé au passage l’attitude des mondes arabe et musulman, des gouvernements déplorant le manque d’initiatives du genre rappel des ambassadeurs en poste en Occident et boycott des produits, cela afin de faire pression sur Israel et les pays qui le soutiennent.

Au sujet du Pacte national, Ould Mouloud a reconnu que les  choses n’ont guère évolué depuis 3 mois. Ce retard dans la mise en œuvre de l’accord n’est dit-il ni du fait du gouvernement ni des partis signataires. Il s’explique par le retard de la réponse de certains partis et organisations de la Société Civile invités à rejoindre le pacte et à prendre le train en marche.

Et après des délais toujours repoussés certains n’étaient pas encore prêts.

La mise en œuvre du Pacte Républicain prévu en janvier

Mais pour le président de l’UFP, le pacte constitue un réel motif d’espoir, à travers ses 18 points qui constituent des revendications résumant tous les problèmes du pays. « Ces points ne sont pas spécifiques à l’UFP, ni aux 2 autres partis, ni au gouvernement. Il s’agit des problèmes du pays. »

Et parmi ces problèmes Ould Mouloud a cité pêle-mêle celui de l’unité nationale qui est menacée. Il y a d’autres problèmes aussi qui n’ont jamais été réglés tels que ceux de l’esclavage et des événements de 1989.

On s’est mis d’accord avec le pouvoir pour les régler car on ne peut pas bâtir quelque chose de pérenne sur de mauvaises bases, a-t-il souligné.

Autres problèmes soulignés, celui de la hausse des prix et de la détérioration du pouvoir d’achat des citoyens. Il y a les problèmes de la sécurité, de la lutte contre la gabegie et la situation de la femme.

Ainsi, pour Ould Mouloud, le Pacte national constituait une occasion cautionnée par le président de la République pour se concerter afin de régler les problèmes du pays.

S’agissant des modalités d’application du pacte, le président de l’UFP a révélé que tous les partis se réuniront. Chaque point sera étudié par des experts dans le cadre d’ateliers de travail.

Un accord a été trouvé pour le lancement des ateliers au début du mois de janvier prochain.

Sur la question de l’absence du parti de la scène pour porter les revendications populaires, Ould Mouloud a affirmé que : « Maintenant nous avons dépassé cette étape. Nous allons nous réunir pour trouver des solutions. »

Eviter les discours communautaristes

En conclusion Ould Mouloud a lancé un appel à la classe politique, invitant les politiciens à ne pas marchander l’unité nationale. Et pour ce faire ils doivent mesurer leurs propos et faire des discours apaisants et sages visant à rapprocher les composantes nationales et non semer la zizanie et la discorde et inciter à la haine. Il faut conseille-t-il éviter les discours éthnicistes et communautaristes qui peuvent déboucher sur une situation similaire à celles observées dans des pays comme l’Irak, la Syrie, le Mali, le Burkina Fasso.

Et le président de l’UFP de rappeler que le peuple mauritanien est intelligent, il connait ses intérêts et ne se laissera pas berner. Et Ould Mouloud de conclure avec cette note optimiste : « Grâce au Pacte national on arrivera à régler tous les problèmes du pays.

Bakari Gueye

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img