Les Premiers ministres burkinabè et malien visitent Niamey dans le cadre de l’Alliance des États du Sahel

MADAR/Nouakchott/Le 31-12-2023

RFI Afrique – Les Premiers ministres du Burkina Faso et du Mali étaient en visite au Niger vendredi 29 décembre. Choguel Maïga et Apollinaire Kyèlem de Tambela sont arrivés à Niamey en fin d’après-midi, pour une visite de travail annoncée comme devant durer trois jours.

Les autorités de ces trois pays voisins, dirigés par des militaires, se sont rapprochés dans le cadre de l’Alliance des États du Sahel depuis le coup d’État du 26 juillet au Niger.

Les premiers ministres du Mali et du Burkina Faso ont été accueillis par Ali Mahamane Lamine Zeine à leur arrivée à l’aéroport de Niamey. Ils y ont eu un premier entretien, dans le salon officiel.

Selon le programme de leur visite de travail au Niger, ils devraient être reçus samedi 30 décembre par le général Abdourahamane Tiani, à la tête du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP).

Ali Mahamane Lamine Zeine, Choguel Maiga et Appollinaire Kyélèm de Tambela se sont ensuite rendus au rond-point Escadrille de Niamey, où se tenait un rassemblement à l’appel du Front patriotique pour la souveraineté.

Au programme : concerts et spectacles qui ont rassemblé une foule venue célébrer la fin du retrait des militaires français du Niger, il y a une semaine, et la fin, donc, des sit-in commencés début septembre pour exiger ce départ.

Des drapeaux du Niger, du Burkina Faso, du Mali et de la Russie étaient visibles, ainsi que des banderoles siglées AES, pour l’Alliance des États du Sahel. Les trois représentants sont montés sur un podium et ont salué la foule, avant de repartir, sans prendre la parole.

Par RFI

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img