L’opposition n’a pas de programme, dixit Brahim Bilal Président de la Fondation Sahel

MADAR/Nouakchott/Le 06-01-2024

Dans l’émission « Dialogue Politique » diffusé hier soir sur la plateforme du site « Madar », Brahim Bilal Ramdane, Président de la Fondation Sahel pour la défense des droits de l’homme et l’appui à l’éducation, a affirmé que l’opposition mauritanienne n’a jamais eu de bonne stratégie. Et d’ajouter qu’ « une opposition qui s’oppose à une personne est vouée à l’échec. C’était une opposition à Aziz, ce dernier est parti et donc elle n’a plus de programme. »

Pour Brahim Bilal, l’opposition doit tirer des leçons de cela et comprendre que chercher le pouvoir n’est pas synonyme d’ennemi de celui qui le détient ; Il a donné au passage l’exemple du célèbre opposant devenu président du Sénégal Me Abdoulaye Wade qui avait opté pour une cohabitation avec le pouvoir de Abdou Diouf.

Cette cohabitation dit-il va dans l’intérêt des populations.

Au cours de cette même émission, Brahim Bilal Ramdane a estimé que le président Ghazouani manquait d’audace quand il s’agit des grandes décisions qui note-t-il n’ont jamais été populaires.

Cela se manifeste explique le président de la Fondation Sahel par le refus de régler certaines questions cruciales telles que celles par exemple du foncier, pour ne pas mécontenter les tribus, des langues parce qu’on a peur du français ou encore de la cohabitation.

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img