L’UE alloue une aide humanitaire supplémentaire de 2,6 millions d’euros aux réfugiés maliens en Mauritanie

MADAR/Nouakchott/Le 21-12-2023

L’UE débloque un financement humanitaire supplémentaire de 2,6 millions d’euros pour répondre aux besoins urgents en Mauritanie en raison de l’afflux croissant de personnes en provenance du Mali.

Au cours des derniers mois, plusieurs blocus imposés par des groupes armés non étatiques, la contre-offensive des forces armées maliennes et le retrait de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) ont accéléré les déplacements forcés depuis le Mali, imposant un lourd tribut à la Mauritanie frontalière.

Le financement humanitaire supplémentaire s’ajoute à la réponse initiale de 500 000 d’euros débloquée ce mois-ci par l’UE pour répondre aux besoins des réfugiés à l’intérieur et à l’extérieur des camps, ainsi qu’à l’aide humanitaire de 8,5 millions d’euros déjà allouée à la Mauritanie cette année.

Ce nouveau financement vise à renforcer la réponse aux besoins d’assistance alimentaire des personnes déplacées de force, en soutenant nos partenaires humanitaires, le Programme alimentaire mondial (PAM) et Action contre la faim (ACF), et en fournissant un soutien logistique pour les atteindre, par l’intermédiaire du Service aérien humanitaire des Nations unies (UNHAS).

Le commissaire Lenarčič a déclaré : « Nous ne pouvons pas ignorer l’impact de la situation sécuritaire au Mali sur les pays voisins et les communautés d’accueil des réfugiés. Nous continuerons à travailler avec nos partenaires humanitaires sur le terrain pour répondre aux besoins des plus vulnérables qui fuient le Mali et trouvent refuge en Mauritanie.

Soulignant notre engagement constant, nous débloquons 2,6 millions d’euros supplémentaires d’aide humanitaire pour fournir de l’aide à ceux qui en ont le plus besoin.

Contexte

En 2023, l’UE a alloué un total de € 8,5 millions d’aide humanitaire au pays. Depuis 2007, nous avons soutenu des projets humanitaires du pays pour un montant total de € 145 millions.

Les aides humanitaires de l’UE contribuent à répondre aux besoins alimentaires, sanitaires, nutritionnels et de protection des populations les plus vulnérables. Ils se concentrent également sur l’organisation d’une réponse aux catastrophes et d’un meilleur accès à l’éducation pour les enfants réfugiés.

Les projets financés par l’UE portent aussi secours aux réfugiés vulnérables en Mauritanie, qui n’ont d’autre option de survie. La Mauritanie héberge le plus grand camp de réfugiés maliens dont les capacités d’accueil arrivent à saturation. Depuis 2012, des dizaines de milliers de maliens fuient vers la Mauritanie pour leur sécurité, en raison de l’instabilité et des violences dans leur pays.

Leurs perspectives de retour demeurent très limitées. L’afflux de réfugiés s’accélère à nouveau depuis quelques mois dans la région du Hodh El Chargui.

Nombreux de ces ménages sont très vulnérables, avec très peu de ressources, car ayant quitté leurs villages dans la précipitation sans rien emporter avec eux. Dans le camp de M’bera, notre soutien consiste en une aide alimentaire, l’organisation d’une éducation pour les enfants déscolarisés et la préparation aux catastrophes.

Une partie des fonds humanitaires de l’UE alloués à la Mauritanie servent aussi à soutenir le service aérien humanitaire des Nations unies (UNHAS). Grâce à cet important outil de sauvetage, travailleurs et fournitures humanitaires sont en mesure de rejoindre les populations dans le besoin en seulement 2h30 au lieu de 3 jours de route.

Pour plus d’informations :

Mauritanie – Commission européenne (europa.eu)

Mauritanie : l’UE mobilise des fonds additionnels pour répondre à l’afflux des réfugiés maliens | EEAS (europa.eu)

Aide humanitaire – Commission européenne (europa.eu)

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img