L’Union européenne approuve le décaissement de 9.5 millions d’euro d’appui budgétaire au Gouvernement mauritanien

MADAR/Nouakchott/Le 08-01-2024

L’Union européenne a approuvé le décaissement de 9.5 millions d’euro (environ 380 millions de MRU) d’appui budgétaire au Gouvernement mauritanien. L’objectif est de soutenir la mise en œuvre de la stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée (SCAPP) dans les secteurs de l’éducation et la santé.

L’objectif global du programme est d’appuyer la réforme des secteurs de l’éducation et la santé, afin d’améliorer l’offre, l’accessibilité et la qualité des services de manière équitable pour toute la population.

Depuis le démarrage du programme en 2021, le Gouvernement mauritanien a fait preuve de son engagement continu pour mettre en place des politiques publiques efficaces, maintenir la stabilité macroéconomique, poursuivre la réforme des finances publiques, et promouvoir la transparence et le contrôle budgétaire.

Le Ministre de l’Économie et du Développement Durable, Monsieur Abdessalam Ould Mohamed Saleh a ajouté  » Ce paiement de 9.5 millions d’euros illustre la qualité du partenariat avec l’Union européenne, et la confiance mutuelle que nous avons su établir.

La Mauritanie a démontré les progrès importants réalisés dans les secteurs de l’éducation et de la santé, dans le cadre de la mise en œuvre de la SCAPP, mais également dans le secteur des finances publiques, avec des résultats notables dans l’amélioration de la transparence budgétaire. Notre politique économique prudente nous offre des perspectives de croissance favorables pour 2024, et je m’en félicite »

L’Ambassadeur de l’Union européenne en République Islamique de Mauritanie, Monsieur Gwilym Jones a déclaré « La qualité, l’efficacité et la fluidité du dialogue politique établi avec le gouvernement mauritanien, tout comme les progrès significatifs notés dans les secteurs de la santé et de l’éducation, ont permis le décaissement de neuf millions et demi d’euros, soit environ trois cents quatre-vingt millions d’ouguiya.

Cet appui de l’Union européenne permettra de continuer à soutenir l’action du gouvernement dans ces secteurs clés ».

En 2024, le dialogue politique entre l’Union européenne et le Gouvernement se poursuivra en se concentrant sur l’opérationnalisation de la SCAPP dans les secteurs de la santé et de l’éducation, et la consolidation de la Caisse Nationale de Solidarité en Santé (CNASS).

Le maintien de la stabilité macroéconomique, le schéma-directeur de la réforme des finances publiques, l’augmentation des recettes fiscales, ainsi que la promotion d’une participation citoyenne et d’une transparence accrues dans le processus d’élaboration du budget feront également l’objet d’une attention particulière.

Enfin, l’appui institutionnel bénéficiant aux secteurs de la santé, de l’éducation et des finances publiques, sera poursuivi, pour un montant de plus de 26 million d’euros (environ 1 milliards de MRU).

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img