Mali : L’armée malienne annonce la reprise de la ville d’Anefis

Dans un communiqué publié ce samedi 7 octobre 2023, l’armée malienne a annoncé avoir pris le contrôle total de la localité d’Anefis, ville située à une centaine de kilomètre de Kidal. Un pas décisif dans l’avancée de la colonne composée des forces de défense et de sécurité malienne ainsi que des supplétifs du groupe Wagner.

Le rideau défensif à la porte d’Anefis a été « brisé au cours des opérations aéroterrestres avec la destruction de plusieurs pick-up et un bilan humain très important coté terroristes », avait annoncé la veille au soir, le chef d’état-major des armées dans un communiqué lu à la télévision nationale.

Il a par ailleurs rassuré les maliens quant à la détermination des soldats malien de mener à bien « ce noble devoir de reprise de toutes les emprises initialement aux mains des forces onusiennes ». Ces emprises doivent être libérées au plus tard le 31 décembre prochain selon la résolution 2690 du conseil de sécurité de l’ONU du 30 juin 2023 qui a mis fin au mandat de la Minusma à la demande du gouvernement malien. Pour le cadre stratégique permanent, un groupe armé à forte dominante touareg, cette occupation envisagée par les autorités centrales de Bamako est une violation de l’accord d’Alger.

Des 12 camps de la Minusma, 4 sont déjà fermés et libérées par les forces onusiennes. Il s’agit de ceux de Ber et Goundam, dans la région de Tombouctou qui ont été formellement transférés à l’État malien. La base opérationnelle temporaire d’Ogossagou, dans la région de Bandiagaraégalement, ainsi que le campsde Ménaka (nord-est).Les emprises de Tessalit, Aguelhok et Kidal, au Nord, Douentza et Mopti, au Centre, et Ansongo à l’Est doivent toutes être libérées d’ici le 15 décembre 2023.

Les violences se sont exacerbées dans la région depuis l’entame de ces opérations de reconquête par les FAMA. De leur part, les membres du CSP revendiquent également des attaques et des victoires. Une guerre de communication est menée entre les deux camps dans les médias et les réseaux. A coups de communiqués et de relais des activisteschaque camps célèbre ses victoires.

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img