Nouakchott : Atelier axé autour de la transformation numérique dans l’enseignement originel

Madar/Nouakchott/24-01-2024

Ce mardi à Nouakchott a été organisé un atelier de concertation pour la validation de la proposition du plan exécutif pour la transformation numérique dans l’enseignement originel. Organisé par le ministère de la Transformation numérique, de l’Innovation et de la Modernisation de l’Administration, en partenariat avec la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO). Il fait suite à un autre atelier de concertation organisé en janvier 2023, en collaboration avec la CESAO, qui avait abouti à la préparation d’un plan exécutif pour la transformation numérique dans l’enseignement originel.

L’objectif est de permettre aux participants de discuter ladite proposition, les initiatives et les axes inclus pour mettre à exécution ledit plan, dans le but d’émettre des recommandations pertinentes à la validation susmentionnée.

A cet, le ministre a affirmé que cet atelier rentre dans le cadre de la vision participative du secteur qui vise à concrétiser les préoccupations des parties bénéficiaires, en se basant sur le programme de l’état pour dégager un consensus national sur les différentes orientations du pays. Avant d’ajouter que le Département est conscient des effets positifs que peut avoir la transformation numérique et en qualifiant la technologie de moyen fondamental parmi d’autres, qui contribuent à atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD)”. Il s’est dit appuyé, dans la mise en œuvre de cette mission, sur l’étude et l’analyse des meilleures pratiques régionales et internationales, leur harmonisation avec la situation mauritanienne, et l’enquête sur les données liées aux incitations à la transformation numérique et à la vision de ses bénéficiaires. Le ministre a souligné que les données et les informations ont été obtenues à travers des réunions tenues avec diverses institutions, autorités compétentes et personnalités de référence et la discussion concertée avec eux des principaux problèmes selon leurs différentes catégories. Il a souligné que les documents nationaux liés au programme de transformation numérique, aux politiques et aux plans stratégiques dans le domaine de l’enseignement originel, les documents liés au cadre juridique et le fait de bénéficier d’expériences internationales en dehors de la région arabe, ont joué un rôle important dans la mise en évidence des insuffisances.

De son côté, le conseiller régional pour la technologie au service du développement à la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO), a mis l’accent sur le rôle du secteur de la transformation numérique et de l’innovation dans la mise en place de stratégies et de politiques capables d’impulser le développement. Il a appelé, également, les participants à cet atelier à œuvrer pour tirer profit de cette réunion afin d’émettre des recommandations liées à la validation du plan proposé.

La rencontre a vu la participation du secrétaire général du ministère et du secrétaire général par intérim de l’Association des Oulémas mauritaniens.

Fatimata DEH

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img