Organisation d’un colloque international par la haute Autorité de la presse et de l’audiovisuel à Nouakchott

Madar/ Nouakchott/ 16-11-2023

Sous le thème « l’audiovisuel à l’ère du numérique : acquis et défis », la haute Autorité de la presse et de l’audiovisuel (HAPA) a organisé ce jeudi 16 Novembre 2023 à Nouakchott, un colloque international. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du plan d’action 2024/2023, du Réseau Francophone des Régulateurs des médias dont l’objectif est de discuter, réfléchir sur les enjeux et opportunités liées à l’évolution du secteur audiovisuel dans le contexte numérique.

Au cours cette rencontre plusieurs thématiques seront abordés et ce, sur trois panels, dont le premier abordera les thématiques suivantes : la régulation de l’audiovisuel, histoire, évolution, régulation de l’audiovisuel à l’ère du numérique, l’audiovisuel en zone francophone. Le deuxième sur les : enjeux culturels de l’audiovisuel, accompagnement du secteur audiovisuel à l’ère du numérique, gouvernance de l’audiovisuel. Le troisième sur : la télévision à l’ère du numérique : enjeu et opportunités, l’évolution de l’audience des médias en Afrique francophone, l’évolution de l’audience des médias à l’heure du numérique en Mauritanie, pluralisme et audiovisuel.

Dans un mot prononcé à l’occasion, le Président de la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel, a mis l’accent sur les résultats de la conférence mais aussi la nature du respect des droits fondamentaux du citoyen. En plaidant pour les questions intéressant les médias. Il a souligné que le pays s’engage actuellement dans une réforme des médias lancée par le gouvernement, en élargissant les pouvoirs de la HAPA, et en modifiant la loi 022-2022 de manière à améliorer les conditions économiques, sociales et professionnelles des personnes exerçant la profession dans notre pays. Le président a aussi expliqué que d’autres lois relatives au service électronique, journalisme professionnel, au journalisme privé, aux décrets autorisant des radios privées et des télévisions communautaires et aux cartes de presse seront bientôt promulguées.

Quant à la présidente de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle au Maroc, elle a indiqué que les médias sont devenus, aujourd’hui, un outil essentiel culturel à l’échelle mondiale, ajoutant que les difficultés auxquelles ils sont confrontés exigent des efforts concertés pour y faire face. Elle a exprimé la pleine disponibilité de la HACA à coopérer avec la HAPA pour élever le niveau du système médiatique et le relier aux technologies des médias contemporaines, notant que la Mauritanie a fait des progrès remarquables dans ce monde.

Le président de l’Autorité générale de Régulation de l’Audiovisuel et des Communications numériques en France, « ARCOM », a pour sa part, déclaré que l’organisation de cette conférence dénote des bonnes relations entre la HAPA et l’ARCOM. Avant d’ajouter que les deux structures sont liées par des relations de coopération matérialisées par l’accord signé le 25 avril dernier, ajoutant que, dans ce cadre, une délégation de son institution se rendra à Nouakchott la semaine prochaine.

De son côté, le responsable des chaînes satellitaires privées en Mauritanie, a exprimé que, depuis l’approbation de la loi n° 045-2010, l’espace audiovisuel en Mauritanie a connu une transformation radicale, notamment après l’octroi des licences de diffusion à un groupe de chaînes de radio et de télévision représentant les acteurs le plus important de la scène.

Par ailleurs, le chef de la plateforme de l’Union économique et financière de l’Afrique de l’Ouest et de la Guinée, a mis en exergue l’importance de ce forum d’échange d’expériences et d’expertises, en particulier, en ce qui concerne les défis des médias modernes et les aspects négatifs et positifs qui peuvent en résulter, soulignant que les médias jouent un rôle clef dans le développement des pays.

Il faut dire que ce colloque constitue un cadre de concertation pour les régulateurs de proposer de nouvelles approches plus adaptées à la transformation technologique de l’industrie numérique. Compte tenu de la pertinence de cette problématique, les régulateurs, acteurs, et opérateurs, présents à cette rencontre de deux jours, plancheront sur cette question d’actualité et échangeront les expériences pour consolider les acquis et relever les défis.

A noter la rencontre sera aussi pour la HAPA, de faire un état de lieu du secteur, et présenter les derniers réformes, pour un partage d’expériences.

Pour rappel, la Haute Autorité de la presse et de l’Audiovisuel (HAPA)a été créée en 2006 par ordonnance no 2006-34 du 26 Octobre 2006. La loi 2008-026 relative a la HAPA et la loi -0452010 relative à la communication audiovisuelle fixent le statut et les missions de la HAPA qui est une autorité administrative indépendante, disposant de la personnalité morale et de l’autonomie financière.

Fatimata DEH

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img