Organisation d’un séminaire de formation sur le pluralisme et la lutte contre le discours de la Haine par la HAPA ET l’ARCOM à Nouakchott.

Madar/Nouakchott/21-11-2023

Le pluralisme et la lutte contre le discours de la Haine : c’est le thème d’un séminaire de formation, organisé aujourd’hui le 21 novembre 2023 à Nouakchott par la Haute Autorité de la presse et de l’audiovisuel (HAPA) en collaboration avec l’Autorité de Régulation de la Communication de l’audiovisuelle et Numérique (l’ARCOM).

Cette rencontre de deux jours va aborder des questions pertinentes et actuelles. Mais aussi  du pluralisme et des élections, la régulation du pluralisme en période électorale, les plates formes et discours de haine, la régulation de radios associatives entre autres sujets du genre.

Dans un discours prononcé à cette occasion, le président de la HAPA, Mr. El Houssein O/ Meddou, a mis en exergue l’importance de ce séminaire qui selon lui, revêt pour eux, une grande signification. Elle s’inscrit dans le cadre de la réforme globale de la presse Mauritanienne par les pouvoirs public en 2020 pour plus de liberté d’expression et pour consacrer le droit à l’information de tous les citoyens. A affirmé le président en ajoutant que particulièrement la HAPA, qui s’est élargie et renforcée ces attributions notamment dans le domaine de la régulation du numérique. Il a souligné que ce séminaire s’insère parfaitement dans le cadre de la convention de coopération signée le 25 Avril 2023, entre leurs deux institutions, lors du séjour en Mauritanie du président de l’ARCOM et du REFRAM, Mr. Roch-Olivier MAISTRE.

Pour sa part, le représentant de l’ambassadeur de France a mis en exergue l’importance de cette rencontre qui est la première de son genre organisée par la HAPA. Avant de remercier cette dernière pour la bonne organisation de cet évènement et l’importance que cela constitue pour les deux institutions. Il a affirmé que cette rencontre démontre une fois de plus les liens fort qui unissent la Mauritanie et la France. Et en particulier la HAPA et l’ARCOM qui ont signé dans le mois d’Avril dernier un accord de coopération bilatérale dans le domaine de la régulation et de la communication audiovisuelle. Cet accord prévoit cet échange entre les deux autorités a- t- il souligné. Avant de dire qu’il souhaite souligner l’intensité de cette bonne relation qui s’exprime également selon ses termes par le réseau francophone de régulation et la communication audiovisuel numérique. Il a conclu en rappelant la bonne relation qui existe entre les deux institutions.

De son côté, la directrice de la coopération à l’ARCOM a remercié la HAPA pour son accueil chaleureux avant d’expliquer que cette rencontre rentre dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord bilatérale signé le 25 Avril 2023 qui contribue au niveau de deux instances et un lien d’amitié entre la France et la Mauritanie. Elle a ajouté que cette coopération s’inscrit dans le cadre du projet d’appui en Mauritanie activement soutenu par l’ambassade de France en Mauritanie son ambassadeur et son service de coopération et d’action culturelle. C’est à la fois dans le cadre de la réalisation de ce projet et de la mise en œuvre de l’accord de coopération du 25 Avril souligne t- elle qui est la raison de cette rencontre et qui permettra de présenter la pratique de l’ARCOM en matière de pluralisme et de campagne électorale et régulation du plateforme et régulation de la radio.

Il faut dire, que pour la HAPA, cette rencontre contribue au renforcement des capacités des professionnels de la communication et de l’information sur les thématiques de la Régulation, des élections, de lutte contre la désinformation d’une part, et d’autre part d’échanges d’expériences entre les deux institutions à savoir ARCOM et la HAPA.

Il est à noter, qu’au cours de cette première journée de formation, les participants suivront des exposés présentés par les experts en la matière sur deux sessions fondamentales à savoir : le pluralisme et les élections ainsi que le plateformes et discours de haine. Ces deux sessions se feront sur deux présentations sur les thématiques suivantes : le contrôle du pluralisme en dehors des campagnes électorale, le contrôle du pluralisme en période électorale, le fondement de la régulation des plateformes par l’Arcom et la lutte contre les discours de haine, désinformation et protection des mineurs : comment l’Arcom a mis en œuvre ses compétences ?

Plusieurs personnalités de la HAPA et de l’ARCOM étaient présent a de cette rencontre.

Fatimata DEH

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img