Ouverture de la 18ème session de l’Assemblée générale de WAPP à Nouakchott

MADAR/Nouakchott/Le 06-11-2023

Les activités de la 18ème session de l’Assemblée générale du Système d’Échanges d’Énergie Électrique Ouest Africain (WAPP) ont débuté, ce lundi à Nouakchott, au palais des congrès, sous le thème façonner l’avenir du marché régional de l’électricité.

Le cadre politique et réglementaire pour l’intégration de l’énergie durable, le système unifié et stable pour améliorer le commerce régional de l’électricité, les marchés de gros de l’électricité, la participation et la coopération du public ainsi que l’équilibre financier du secteur électrique dans les pays d’Afrique de l’ouest et la construction de partenariats d’intégration et d’échanges dans le domaine de l’énergie ; Ceux sont là autant de sujets qui seront discutés durant cette rencontre de cinq jours.

Dans un mot pour l’occasion, le directeur général de la Société de gestion de l’énergie du barrage de Manantali (SOGEM), a expliqué que cette société, qui a fortement contribué au développement des infrastructures régionales et énergétiques en Afrique et dans le monde, est un exemple réussi de solidarité et de complémentarité entre pays. Il a aussi souligné qu’elle est considérée comme l’un des membres fondateurs de l’Assemblée générale de l’Organisation ouest-africaine d’échange de l’électricité, pour de manière expressive à l’essor des procédures de WAPP. Et ce, à travers sa représentation dans les diverses commissions en charge de l’élaboration de la réglementation.

Le directeur a aussi mis en exergue les objectifs et les programmes de l’entreprise, notamment la construction d’une deuxième centrale solaire photovoltaïque d’une capacité de 212,5 mégawatts, qui sera exploitée en 2030, soulignant que le contrôle de l’énergie électrique dans la région ouest-africaine nécessite l’organisation d’un marché pour échanger ses sources. Avant d’exprimer son appréciation et ses remerciements à l’Assemblée générale de WAPP pour avoir désigné la société de gestion de l’énergie du barrage de Manantali comme hôte de la 18ème session de l’Assemblée.

De mème, le secrétaire général de WAPP, a indiqué que cette session permettra d’explorer et de discuter d’aspects importants qui visent à orienter le cours du marché régional de l’électricité pour les États membres, appelant à saisir cette opportunité pour contribuer à façonner l’avenir du marché régional de l’électricité pour les États membres d’Afrique de l’Ouest. Il a terminé par montrer sa reconnaissance à la Commission de la CEDEAO, au Conseil Exécutif, aux groupes membres et au personnel du Secrétariat pour tous les efforts déployés.

Pour rappel, l’Assemblée générale de WAPP, a été créée suite à une décision prise par le vingt-deuxième sommet de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) visant à promouvoir et à développer la production d’énergie électrique et ses infrastructures. Mais aussi d’assurer la coordination des échanges énergétiques entre les États membres et intégrer leurs réseaux électriques dans un marché régional unifié de l’électricité, pour assurer un approvisionnement régulier et fiable en énergie électrique.

Fatimata Deh

 

 

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img