Panne d’Internet dans les pays africains en raison de dommages aux câbles maritimes

MADAR/Nouakchott le 16-03-2024

Depuis jeudi matin, de nombreux pays africains ont connu une panne d’Internet en raison de dommages aux câbles de communication maritimes, selon ce qu’ont annoncé les sociétés d’exploitation.

La société sud-africaine MTN Group a expliqué dans un tweet sur la plateforme « X » : « Les dommages causés aux principaux câbles maritimes ont affecté les services de communication dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest ».

Elle a indiqué qu’elle tentait de rediriger le flux du trafic Internet vers des « chemins alternatifs » et qu’elle travaillait avec des partenaires pour réparer les câbles, sans fournir de détails sur les dégâts.

La Côte d’Ivoire a été la plus touchée par la panne d’Internet, suivie du Libéria, du Bénin, du Ghana et du Burkina Faso.

Le Cameroun, le Gabon, la Namibie, le Niger, le Nigeria et l’Afrique du Sud ont connu des pannes moins graves, selon le groupe mondial de surveillance Internet NetBlocks.

En Afrique du Sud, l’opérateur de télécommunications Vodacom a écrit sur la plateforme XN que des « problèmes de communication » sont survenus en raison de plusieurs dysfonctionnements de câbles sous-marins, sans fournir de détails supplémentaires.

La majeure partie du trafic Internet mondial passe par des dizaines de câbles à fibres optiques posés le long des fonds marins, dont l’un des plus longs (15 000 km) s’étend du Portugal à l’Afrique du Sud.

 

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img