Parlement africain : le continent doit transformer les différents défis auxquels il est confronté en opportunités

MADAR/Nouakchott le 23-03-2024

La Présidente par intérim du Parlement africain, Lucia Dos Passos, a déclaré vendredi à Johannesburg, en Afrique du Sud, que l’Afrique doit transformer les différents défis auxquels elle est confrontée en opportunités pour stimuler le développement économique et mieux servir les populations du continent.Dos Passos a expliqué, à l’ouverture de la session extraordinaire de l’Institution Législative Africaine, en présence de plusieurs délégations parlementaires, dont la délégation du Maroc, que le rôle du Parlement africain est de « renforcer l’unité entre les pays africains à travers le dialogue et la coopération » et pour répondre aux défis communs tels que la croissance économique et la stabilité politique.Le Président par intérim du Parlement africain a poursuivi : « Malgré les défis auxquels nous avons été confrontés, le Parlement africain a réalisé des progrès tangibles dans la promotion de la paix, de l’unité et du développement en Afrique, ce qui en fait une force décisive et un moteur de changements positifs sur le continent. »Le Parlement panafricain est une assemblée consultative de l’Union africaine qui comprend des représentants des États membres de l’Union. Il a été créé en vertu de l’article 5 de l’Acte constitutif de l’Union africaine et a été officiellement inauguré le 18 mars 2004.Chaque État membre est représenté au sein du Parlement panafricain par cinq parlementaires de la majorité et de l’opposition, dont au moins une femme, élus ou nommés par les parlements ou législatures nationaux.  

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img