Présence des groupes signataire de l’Accord dans les institutions de l’État : La CMA demande à ses membres de démissionner

MADAR/Nouakchott/Le 09-11-2023

Dans une lettre circulaire, publiée le 5 Novembre 2023, la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), groupe signataire de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu des pourparlers d’Alger, a instruit à tous ses délégués au sein des organes de l’Accord et/ou désignés dans les institutions de l’Etat, à quels que niveaux que ce soient par le biais de l’Accord, de se départir de tout lien ou subordination avec les autorités de la transition et de

reprendre leurs taches respectives au sein des organes de la CMA, dans les meilleurs délais.

Selon la CMA, depuis la mise à mort du cessez le feu de 2014 et de l’Accord d’Alger, se matérialisant par l’attaque délibérée de sa position avancée de Foyta, puis de Ber par le couple Famas- Wagner, elle a été contrainte d’adopter une posture défensive vis à vis de la déclaration de guerre et des agressions à caractère terroriste de l’Etat Malien à son encontre et surtout à l’encontre des populations civiles de l’Azawad.

Malijet

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img