Réintégration de Sonko sur les listes électorales

MADAR/Nouakchott/Le 14-12-2023

La justice a ordonné ce jeudi la réintégration sur les listes électorales de l’opposant Ousmane Sonko, relançant sa candidature à la présidentielle de février 2024.

Elle a confirmé un jugement rendu en octobre par le tribunal de Ziguinchor qui avait été cassé par la Cour suprême mi-novembre. Cette décision remet dans la course l’opposant qui avait été radié des listes après avoir été condamné à deux ans de prison en juin dans l’affaire Adji Sarr.

À la suite de cette décision favorable à son client, Ousmane Sonko, Me Saïd Larifou a révélé les motivations du juge du tribunal de grande instance de Dakar. « Il ne s’agit pas de la victoire d’une personne contre une autre mais de la justice sénégalaise, du droit.Le Sénégal s’affirme comme étant un vrai champion de démocratie en afrique », a déclaré l’avocat.

Me Larifou s’est montré, par ailleurs, serein sur l’intention des avocats de l’État de se pourvoir en cassation : « Nous les suivrons jusqu’au ciel, on est entraîné pour ça ».

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img