Sénégal, Assemblée nationale : rejet d’une demande de retrait de la proposition de loi portant dérogation de l’article 31 et la suspension de la séance

Madar/Nouakchott/05-02-2024

Ce lundi à l’assemblée nationale sénégalaise a été organisé une séance pour examiner la proposition la proposition de loi portant dérogation de l’article 31. Mais le débat n’est pas encore été retenu et ce, après la lecture du rapport des travaux en commission, avec la question de Cheikh Abdou Mbacké qui demande un rejet de ladite proposition.

La raison qu’évoque le parlementaire est le fait que « cette proposition n’est pas conforme à la Constitution ». « La proposition de loi n’est même pas datée », a-t-il déclaré avant de poursuivre que « l’article 31 ne saurait être révisé sans une révision de l’article 45 ».  Il a aussi noté que la date proposée coïncide avec le lendemain de la tenue du Grand Magal de Touba. A ce propos, il informe que « même Serigne Mountakha n’est pas d’accord avec ce report ».

A noter que la question a été soumise au vote, avant d’être rejetée avec 100 voix contre, 42 pour et une abstention.

D’après la source, Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly et d’autres députés ont voulu à leur tour poser une question préalable mais se sont vu refuser la parole. Selon Amadou Mame Diop, président de l’Assemblée, « la question préalable ne peut être posée qu’une seule fois et la discussion devrait être engagée ». Ce qu’ont refusé les députés de la coalition Yewwi Askan wi. Après quelques échanges animés, Amadou Mame Diop a décidé de suspendre la séance pour cinq minutes.

 

Fatimata DEH

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img