Sénégal : la Ligue des Imams et Prédicateurs du Sénégal contre tout report de l’élection présidentielle

MADAR/Nouakchott/Le -04-02-2024

La Ligue des Imams et Prédicateurs du Sénégal (LIPS) s’oppose à tout report de l’élection présidentielle de février 2024. D’ailleurs, le Président Macky Sall a annoncé un message à la Nation, ce samedi 3 février à 12 heures, à quelques heures du lancement officiel de la campagne électorale, lors de laquelle il devrait se prononcer sur le processus électoral en cours.
« La Ligue des Imams et Prédicateurs du Sénégal (LIPS) suit avec beaucoup d’intérêt le débat sur la situation nationale relative à la mise en place d’une commission d’enquête sur la corruption présumée de juges du Conseil Constitutionnel et l’agitation du report présumé des élections présidentielles », peut-on lire dans un communiqué du Bureau national de la LIPS.
Face à cette situation, la Ligue appelle le « Président de la République à apprécier la situation à sa juste valeur et à éviter toute décision qui pourrait exposer notre pays à un risque d’instabilité ».
Cependant, la Ligue sollicite le « Président Macky Sall, qui conformément à ses engagements a choisi de ne pas être candidat aux élections du 25 février prochain, à mobiliser toute son énergie et celle de son gouvernement pour l’organisation d’élections libres et transparentes ».
Selon elle, à quelques heures du début de la campagne présidentielle, « notre pays n’est victime d’aucune menace grave, ni sur ses institutions, ni sur la Nation, ni sur l’intégrité de son territoire et toute tentative de report des élections serait porteuse de risques inutiles ».
« Le Sénégal étant stable à tous égards et se dirigeant tout droit vers des élections, la décision la plus sage pour le chef de l’Etat serait de tout mettre en œuvre pour assurer la tenue d’élections libres et transparentes », précise la LIPS.
La Ligue demande à toutes les voix audibles du pays d’inviter le « Président Macky Sall à tenir compte de cet appel et à prendre toutes ses responsabilités pour s’assurer d’une sortie honorable et donner à notre pays toutes les chances de rester un havre de paix et de stabilité ».

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img