Signature d’un accord de prêt entre la Mauritanie et le Fonds saoudien pour le développement

Madar/Nouakchott/19-12-2023

Dans le cadre d’un financement du projet de création et d’équipement d’instituts spécialisés dans des domaines vitaux, un accord de prêt a été signé ce lundi à Nouakchott par le ministre de l’Économie et du Développement durable et le PDG du Fonds saoudien pour le développement. Cet accord de prêt s’élève à 150.000.000 rials saoudiens, soit environ 1.580.000.000.

A noter que cette somme est destinée à soutenir le système national d’enseignement supérieur à travers la création et l’équipement de deux instituts spécialisés à l’intérieur du pays, dont : l’un pour l’administration des affaires dans la ville de Kiffa, et l’autre pour les sciences de l’éducation dans la ville de Tidjikja.

A cet effet, le ministre de l’Économie et du Développement durable a mis en exergue les relations historiques distinguées entre la Mauritanie et le Royaume d’Arabie saoudite. Qui, selon ses termes, ont été et continuent de contribuer fortement au développement économique et social de la Mauritanie à travers des projets d’envergure incluant divers secteurs vitaux. Il a ajouté que les généreux prêts et dons accordés au pays par le Royaume d’Arabie saoudite par l’intermédiaire du Fonds saoudien pour le Développement ont jusqu’à présent atteint plus d’un milliard de dollars américains. Le ministre d’affirmer que la promotion du secteur de l’éducation et l’accroissement du développement humain est l’une des priorités majeures du gouvernement Mauritanien. Et ce en s’efforçant d’incarner comme moyen de moderniser l’économie nationale et de répondre aux aspirations de la société, la jeunesse en particulier. Il a poursuivi ses propos en indiquant que la création de ces deux instituts s’ajoute à un institut supérieur vétérinaire dans la ville de Néma et un autre pour l’agriculture dans la ville de Kaédi, dont la convention de financement a été récemment signée avec la Banque islamique de Développement. Le ministre a conclu en confirmant que des travaux sont en cours pour financer deux nouveaux instituts dans les villes d’Akjoujt et d’Atar, l’un pour les mines et l’autre pour la côte et le désert.

De son côté, le PDG du Fonds saoudien pour le Développement a salué les relations de développement entre le Fonds et la Mauritanie qui s’étendent sur environ 45 ans. Avant d’ajouter que le Fonds saoudien pour le Développement accorde une grande attention au soutien des secteurs de développement en Mauritanie à travers les projets et programmes de développement qu’il finance.

Pour rappel, le Fonds saoudien pour le Développement a accordé au cours des dernières années 19 prêts de développement pour financer 17 projets et programmes de développement d’une valeur de plus de 625 millions de dollars. Et ce en plus des généreuses subventions accordées par le gouvernement du Royaume d’Arabie saoudite à travers le Fonds pour financer 28 projets de développement d’une valeur de plus de 151 millions de dollars afin de contribuer à la croissance et à la prospérité de nombreux secteurs de développement vitaux.

La cérémonie de signature a réuni le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le secrétaire général du ministère de l’Économie et du Développement durable, l’ambassadeur saoudien en Mauritanie et de plusieurs responsables du ministère de l’Économie et du Développement durable et du Fonds saoudien pour le développement.

Fatimata DEH

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img