Début des travaux du 41ème réunion des partenaires techniques et financier du WAPP à Nouakchott

Madar/ Nouakchott/09/11/2023

Ce jeudi à Nouakchott, ont débuté les activités du 41éme réunion des partenaires techniques et financier du Système d’Échange d’Énergie Électrique Ouest Africain (EEEOA).

A cette occasion, le directeur général de SOGEM a mis en exergue l’engagement de la Mauritanie dans la politique d’intégration énergétique régionale. Avant de remercier les partenaires pour l’appui constant dans la mise en œuvre du programme énergétique régional en général et le renforcement de l’interconnexion du réseau du WAPP en particulier.

C’est dans la même optique, que le président du Conseil exécutif du WAPP, a montré que l’organisation a pu réaliser des progrès remarquables dans l’exécution de ses plans et objectifs. Notamment en ce qui concerne le développement de projets prioritaires. Il a souligné, la nécessité d’une action collective et d’un soutien technique et financier continu de la part des partenaires pour pouvoir lancer une nouvelle phase du marché régional de l’électricité. De même qu’une réponse aux besoins des citoyens de la région et au-delà.

« Le WAPP, a atteint aujourd’hui une phase de développement appréciable, a affirmé pour sa part, le secrétaire général du WAPP. Tout en saluant l’engagement de la Mauritanie et sa détermination à œuvrer pour la transformation énergétique des pays membres de l’OMVS. Ainsi que le soutien apporté à la SOGEM, et aux membres du conseil exécutif du WAPP. Il a ajouté que la synchronisation des réseaux électriques a connu une avancée notable depuis 2023; année qui a vu la synchronisation des systèmes électriques de 13 pays de l’Afrique de l’Ouest dont la Mauritanie et qui fonctionnent désormais comme un seul réseau électrique.

De son côté, le représentant du commissaire en charge des infrastructures et de l’énergie de la CEDEAO, a, lui aussi, remercié les partenaires pour le soutien apporté au WAPP dans sa marche vers l’établissement du marché régional d’électricité. Il a précisé que dans le contexte actuel caractérisé par des défis économiques sécuritaire et l’instabilité politique, il est indispensable de construire une résilience pour continuer à mettre en œuvre les projets et démarrer la seconde phase du marché régional d’électricité. Et ce, en réaffirmant la détermination de la CEDEAO à soutenir toutes les initiatives prises dans ce cadre.

Plusieurs personnalités dans ce domaine ont participé a cette rencontre.

Fatimata DEH

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img