Lancement des travaux du colloque scientifique intitulé « Revoir la jurisprudence dans les applications contemporaines de l’Office de la Zakat » à Nouakchott

Madar/Nouakchott/15-12-2023

Sous le thème « Revoir la jurisprudence dans les applications contemporaines de la Zakat », le ministre des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel, a supervisé, ce jeudi à Nouakchott le lancement du colloque scientifique, organisé par le Centre Chinguetti d’études et de médias (Mourchid) dans les locaux du Centre culturel de la région de Nouakchott. Le colloque vise à sensibiliser sur l’importance de cette obligation religieuse et la responsabilité de l’État à cet égard en matière de collecte et de répartition dans le cadre de la mise en œuvre du programme de l’état, pour la mise en place d’une institution chargée de la collecte de la zakat et de sa distribution à ses légitimes ayant droit.

L’ordre du jour est de faire des exposés, présentés par un certain nombre d’universitaires et de chercheurs au cours de trois sessions. La première sous le thème « Critères des actions assurant la finalité visée par la Charia islamique dans la gestion des fonds de la zakat », la deuxième session s’intitule « Contrôle de l’État sur l’administration et la gestion des fonds de la zakat », et la troisième session traite des « modèles d’applications contemporaines de la Zakat ».

A cet effet, le ministre des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel a affirmé qu’en raison du renouvellement des théories économiques et de la multiplicité des questions financières contemporaines – telles que les opérations en bourse, les systèmes d’assurance et les transactions modernes dans les banques islamiques – il est devenu nécessaire de sensibiliser et de faire prendre conscience de leur importance et de la responsabilité de l’État à leur égard. Il a souligné que ce symposium, outre ses résultats positifs au plan scientifique, ne manquera pas de contribuer largement à l’éclairage de l’opinion publique sur la question.

Le directeur du Centre Chinguetti pour les études et les médias, a exprimé ses remerciements aux participants, soulignant qu’il faut accorder à la zakat l’importance qu’elle mérite car il s’agit à la fois d’une obligation d’Allah et d’une ressource économique importante qui prélève sur les riches des ressources qui sont cédées aux pauvres et aux nécessiteux.

C’est dans cette optique qu’une introduction au sujet, qui comprenait une présentation abordant les fondements de cette obligation qui pèse sur l’État de prendre en charge ce service et d’en assurer la répartition à qui de droit.

Plusieurs personnalités dans ce secteur ont participé à cette rencontre dont un certain nombre de juristes, fakihs et chercheurs.

Fatimata DEH

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img