Nouakchott : organisation d’un séminaire sur les droits de l’Homme sur la diffusion de la culture de la paix

Madar/Nouakchott/20-12-2023

« La diffusion de la culture de la paix et de la non-violence », tel est le thème d’un colloque sur les droits de l’homme. Organisé par la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) ce mardi à Nouakchott, ce colloque a pour but de diffuser les valeurs de paix et de non-violence, mais aussi de présenter le rôle de la Commission dans l’élévation du niveau des droits de l’homme.

L’ordre de jour est de présenter un exposé sur la façon de déposer des plaintes et sur les méthodes les plus importantes auxquelles recourt la Commission pour signaler les plaintes. Et ce, à partir d’un numéro vert et de représentations dans diverses moughataas.

A noter que l’organisation de cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme de la Commission qui vise à œuvrer à l’introduction des droits de l’homme et à la diffusion d’une culture de la sensibilisation sur ces droits auprès des citoyens.  Mais surtout à barrer la voie aux discours de haine et à la violence. Ce qui est décrit comme une violation des droits de l’homme en soi, que les méthodes adoptées par la Commission sont considérées comme des méthodes diplomatiques.

Le président de la CNDH, a expliqué que la CNDH peut être considérée comme un moyen pour les citoyens d’accéder à leurs droits, ainsi qu’un moyen de les éduquer et de les former sur les bonnes méthodes de plainte. –

Le maire de la commune de Riyad, a exprimé sa satisfaction pour l’organisation de ce symposium, qui contribuera à la diffusion de la culture des droits de l’homme. Avant de saluer le niveau de coopération entre la municipalité et la CNDH et le niveau de l’action qu’elle mène avec les associations concernées par la promotion des droits de l’homme au sein de la commune

Plusieurs personnalités œuvrant dans le domaine de droit de l’homme ont participé a cette rencontre.

Fatimata DEH

 

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img