Programme d’appui aux capacités des fonctionnaires du secteur de la culture

Madar/Nouakchott/04-10-2023

Sous le thème « Politiques culturelles et gouvernance de la culture pour la période 2023-2026 », Le ministère de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement a organisé ce vendredi, à Nouakchott, une cérémonie pour le lancement du programme d’appui aux capacités des fonctionnaires du secteur. Cette activité est en partenariat avec l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et la science (ALECSO).
La rencontre a réuni 75 employés dans le domaine et sera accompagnée d’une série d’ateliers spécialisés dans les trois domaines relevant du Département du 4 au 7 novembre courant.

Supervisant la rencontre, la secrétaire générale dudit ministère a souligné que ce genre de formation revêt une importance stratégique pour le secteur afin de soutenir les priorités, liées au développement des compétences et des connaissances des employés. Et ce, pour effectuer leur travail de manière efficace. Elle a conclu que le secteur attend avec impatience de poursuivre ces formations à l’avenir pour inclure toutes les associations culturelles, sportives et de jeunesse qui collaborent avec le Département.

Pour sa part, l’expert au Bureau de l’ALESCO au nom du Directeur général de l’Organisation, a expliqué que cette réunion s’inscrit dans le cadre du lancement d’un plan visant à soutenir les capacités des fonctionnaires dans les domaines de la culture, de la jeunesse et du sport en général. Avant de mettre en exergue, les énormes défis auxquels sont confrontés les jeunes, exposés à un grand enjeu moderne dont une demande croissante d’éducation et l’élargissement du fossé technologique et numérique. Il a terminé par affirmer que ce plan s’inscrit dans le cadre d’une approche de travail conjointe entre l’organisation et le ministère, où les jeunes occupent une place avancée dans les plans et stratégies de l’organisation. En les qualifiant dans la nation arabe de force solide, dès lors qu’elle représente selon les statistiques plus de la moitié de la population dans la plupart des Etats arabes, alors que ce chiffre dépasse 65% dans certains pays.

A noter que le secteur désire adopter cette approche, conscient de l’importance que représente l’appui aux capacités de son personnel, en vue d’améliorer le processus de gestion des ressources humaines, d’échanger des idées et d’exploiter l’expertise nationale. C’est dans cette optique, que cette formation constitue une réponse appropriée pour développer les capacités humaines des fonctionnaires et promouvoir leurs compétences afin qu’ils contribuent au progrès et à l’édification de la nation.

Plusieurs fonctionnaires du département étaient présents à cette cérémonie.

Fatimata Deh

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img