Austin: Aucun retrait prévu de nos troupes du Niger

Le ministre américain de la Défense, Lloyd Austin, a confirmé lundi la position de son pays en faveur de la diplomatie et du retour du régime constitutionnel au Niger, niant toute intention de retirer ses troupes du pays africain, à l’instar de la France.

Ces déclarations ont été faites lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue kenyan, Aden Duale, à Nairobi, après la signature d’un cadre de coopération sécuritaire entre les deux pays pour la période 2023-2028, dans les domaines de la technologie de défense, de l’innovation, de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, de l’entraînement conjoint et de la sécurité maritime.

Austin a ajouté que Washington évaluerait ses prochaines étapes concernant la crise au Niger après l’annonce par la France du retrait de son ambassadeur et de ses troupes de ce pays qui connaît un coup d’État.

Matthew Miller, porte-parole du département d’État américain, a déclaré lundi à Washington aux journalistes que la décision de la France de retirer ses troupes ne changeait pas la position américaine au Niger.

Le président français Emmanuel Macron a annoncé dimanche que la France retirerait son ambassadeur du Niger, puis ses troupes.

Dans une interview à la télévision française, Macron a déclaré : « La France a décidé de retirer son ambassadeur. Dans les heures qui viennent, notre ambassadeur et un certain nombre de diplomates retourneront en France. »

Il a ajouté que la coopération militaire était « terminée » et que les troupes françaises se retireraient « dans les mois et les semaines à venir » avec un retrait complet « d’ici la fin de l’année ».

LES PLUS LUS

- Contenu sponsorisé -spot_img